La chasse aux mégots

Petit geste de colibri !

Mon voyage du mois dernier m’a fait prendre l’avion plusieurs fois. Pas très écolo tout ça… J’avais donc envie de faire un geste écolo de plus, histoire de rééquilibrer un peu ceci. Il y a quelques mois, je découvrais une expérience menée en Belgique : récolter les mégots dans de grands cendriers afin de leur donner une seconde vie, avec l’entreprise Mego ! J’apprenais en même temps qu’un mégot, à lui tout seul, peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau potable…

Mon geste écolo allait donc être d’aller ramasser des mégots en bas de chez moi. Je n’avais fait que quelques mètres dans ma rue et sur le parking du coin que j’en avais déjà récupéré 500 grammes. Je vous laisse imaginer combien de kilos cela peut bien représenter en une année, rien que dans une rue ! Petit mégot, tombé dans le caniveau, finiras-tu dans mon verre d’eau ?

J’en profite pour partager un évènement : la ville de Quimper organise en partenariat avec Mego une journée spéciale pour nettoyer les rues des mégots, ce samedi 25. Si vous y assistez, n’hésitez pas à venir me raconter 

mmegots.jpg

 

 

Bus Tourisgo et compagnie

Courrier des bonnes nouvelles n° 5

En ce mois de mai, Irbi a fait un tour de France des initiatives anti-gaspillage et écolo ! Sur les routes du pays, il a rencontré Adrien qui lui a raconté l’histoire de Tourisgo, qui propose du covoiturage en car afin d’éviter de laisser des bus repartir à vide : chouette idée ! Puis en survolant le Gars, il s’est posé pour plonger le bec dans un bon jus de raisin. Quelle surprise pour lui de découvrir que les déchets de ce fruit servent à faire rouler des cars dans la région ! Comme quoi, rien ne se perd, tout se transforme. Plus très loin de la ville rose, il en a profité pour y faire un saut, jeter un œil sur les fameuses  can’ivors dont on lui avait parlé. Il y a aussi rencontré l’association Etic Emballages qui se lance dans l’aventure d’ « en boite le plat« . L’idée, c’est d’éviter que trois tonnes de barquettes de plats à emporter ne finissent à l’incinérateur, en proposant des boites en verre consignées. Puis pour terminer son petit tour, il a pris son envol en direction de la Bretagne. Là-bas, il a découvert un concept qui l’a fait tourbillonner de joie ! On y construit un immeuble qui fera économiser des litres d’eau par mètres cube entiers, en y mettant à tous les étages des toilettes sèches. Malin, non ? A bientôt pour un nouveau courrier des bonnes nouvelles !

cropped-colibris

Un comptoir gourmand sur Nancy

Ce mois-ci, je suis partie à la découverte de la Bonne Tranche. Le concept ? Composer sa planche avec de bons produits de la région ! D’ailleurs, lorsque l’on monte à l’étage pour s’installer, il y a des photos des producteurs le long du mur, ça aussi c’est chouette !

Une fois à table, ce n’est pas le couteau et la fourchette qu’il faut prendre en premier mais le crayon. Comme je vous le disais, le concept est de composer sa planche, vous êtes donc invités à cocher ce qu’il vous plaira d’y mettre : jambon cru de sanglier, terrine de poulet, fromages de la région…

Ma sœur et moi avons choisi une planche à partager bien garnie ! Et là, attention les papilles…Une corbeille de pains variés accompagne ces délices de la Lorraine proposés par Marion, à l’origine de ce concept original. Cerise sur le gâteau ? Vous pouvez emporter chez vous ce que vous aurez préféré, un coin épicerie vous attend !

Quant au dessert… Je vous laisse la surprise, vous me raconterez quel aura été votre douceur préférée ?

DSCN0512.JPG

Le bonheur !

C’est mai, j’ouvre le bal avec…

Ca ne sera pas un brin de muguet que je vous proposerai pour vous porter bonheur mais une chanson intitulée « le bonheur » 

Accompagnée au violoncelle, au violon, à la guitare, à la contrebasse, à la batterie et à la clarinette, cette chanson commence par une note de gourmandise avec un café gourmand. De quoi voir la vie en rose non ? C’est enjoué, ça donne envie de danser pieds nus dans l’herbe ! Ce qui surprend surtout, c’est le clip qui l’accompagne. Je vous laisse maintenant le découvrir. Vous y verrez des confettis, serpentins et compagnie mais pas que. Il fallait oser !

Belle écoute à vous !

Une participation à #monmoisàmoi

 #Monmoisàmoi : une idée que j’aime beaucoup proposée par Justine sur son blog « vivre plus simplement ».

Pour ce mois d’Avril qui vient de s’écouler, j’avais envie d’y participer.

Retour donc sur Avril.

Des retrouvailles !

Une amie de longue date, rencontrée en première année de fac c’est dire, était partie travailler en Normandie et nous ne nous étions pas vues depuis bien longtemps. Elle est de retour en Lorraine ! Nous avons donc profité ce mois-ci d’un apéro littéraire pour nous voir. Ça ne rajeunit pas mais qu’est-ce que c’est bien de se retrouver après de nombreuses années !

Un voyage musical

L’aboutissement d’un projet lancé é il y a un an. Avec mon groupe de musiques du monde, nous sommes partis à ka rencontre de musiciens en Algérie : un bel échange culturel. Entre découverte des villes de Taghit, Bechar, Oran et Alger, concerts pour écouter du kanun (cithare) ou encore des qraqeb (grosses cuillères), dégustation de spécialités locales (ah, le couscous au dromadaire et la garantita, spécialité aux pois chiches, quel régal !), ce fut un séjour inoubliable. A ce propos, pour vous faire découvrir leurs splendides paysages, par ici la visite ! J’ai d’ailleurs profité de ce séjour pour jouer sur la plage en compagnie du vent, chouette expérience 

Un « pèlerinage » familial

Ce voyage aura également été l’occasion pour moi de découvrir le pays où mes arrières arrières grands-parents, venus d’Italie, se sont installés. J’aurais également vu la pharmacie de mes grands-parents et fait une rencontre extraordinaire. Dans l’immeuble du dessus vit toujours Rachid, un ancien employé. Le rencontrer et l’écouter raconter ses souvenirs d’époque, c’était juste magique !

La question du mois

Je suis fière de moi parce que, le mois passé…

Je me suis décidée à améliorer mes connaissances en informatique. Je suis donc allée à la médiathèque rechercher des ouvrages sur le langage SEO. Ça ne sera pas une mince affaire mais comme le métier de rédactrice m’attire, cela peut m’être bien utile !

La photo du mois

Me voilà à Alger, dans l’ancien jardin de mes grands-parents

jardin.jpg

Polochon en Bretagne !

Pour l’invention du mois d’avril, direction la Bretagne ! Je vous propose de découvrir la création de Michel. Il s’agit d’un poisson géant dont la couleur et les yeux tout ronds m’ont fait pensé au célèbre Polochon ! Fabriqué en fer, ce dernier est particulièrement gourmand. Il adore manger des bouteilles en plastiques, papiers et autres déchets.

Installé en plein sur la plage, il attend avec impatience qu’on vienne lui apporter des détritus, ils seront mieux dans son ventre qu’au fond des océans 

J’aime beaucoup cette idée mais plus encore, j’adore le fait que Michel est donné accès à ses plans pour permettre à tout le monde de fabriquer d’autres poissons-poubelles géants et protéger les vrais poissons !

polochon.png

Carnet de voyage

J’avais envie de partager avec vous ces magnifiques paysages, découverts la semaine dernière. Je partais en vadrouille avec mon groupe de musiques du monde Claimm pour un échange culturel. La Terre est si belle … Qu’est-ce que cette chanson a pu trotter dans ma tête au fur et à mesure que ça défilait sous mes yeux. Au milieu de ce décor de rêve, du rouge, du jaune, du bleu, du blanc, du vert…Des papillons ? Des oiseaux ? Des fleurs ? Non, rien de tout cela : si seulement ! C’était des plastiques, éparpillés à perte de vue et ce spectacle se reproduit à travers le monde entier. On a beau le savoir, le voir de ses propres yeux, que ce soit aux portes du désert ou ailleurs, c’est la claque.

Ca m’a surtout donné envie de continuer à faire ma part, plus que jamais : à réduire mes déchets, à éviter au maximum l’usage du plastique et tant d’autres choses.  Nous sommes des millions de colibris écolos à travers le monde à faire notre part, les idées et projets fusent de partout. Le Sikkim, au nord de l’Inde, prouve que ça bouge !

Je rêve que dans 50 ans, des gamin(e)s nous disent : « nous aussi on les a vu ces endroits merveilleux. Ils sont encore plus beaux qu’avant car il n’y a plus au milieu  du décor ces couleurs, ce rouge, ce jaune, ce bleu, ce blanc, ce vert… » Moi, j’y crois 🙂

mont.jpg

desert

Bienvenue en Acadie !

(C’est avril, j’ouvre le bal avec…)

Je vous propose un tour musical en Acadie, une région canadienne où l’on parle un dialecte, mélange de français et d’anglais. Il s’agit du chiac et comme disent les canadiens, je suis « tombée en amour » pour ce patois en découvrant les chansons de Jason Menoncle.

Voici douze titres pour découvrir ce chanteur du Far West qui vous plonge dans l’ambiance country des années 50. Laquelle préférez-vous ? Personnellement, j’aime beaucoup Baby Barn, une jolie ballade à chantonner au coin du feu ou à danser à deux.

Belle écoute à vous !

 

Atelier d’aroma-immunité

Pour bien débuter la semaine, je suis allée participer à un atelier d’aroma-immunité, organisé par Isabelle dans sa boutique « un des sens ». J’en avais déjà touché deux mots sur mon ancien blog,  c’est un lieu que j’apprécie énormément ! J’ai d’ailleurs été bien contente de découvrir, à Noël dernier, un paquet surprise déposé par le père noël et contenant un produit venant de là : un fard à paupières Lily Lolo 🙂 Pour en revenir à cet atelier, il était également animé par Alexandra, naturopathe. La séance a débuté par une présentation de quelques huiles essentielles, les bénéfices qu’elles apportent mais aussi d’éventuelles contre-indications : j’ai trouvé cela vraiment intéressant ! Nous avons ensuite fait une dégustation d’hydrolat : connaissez-vous ? C’est un peu comme les eaux florales, le procédé est identique. On peut même s’en servir pour faire des glacons, astuce d’Isabelle ! Puis, nous avons procédé à la réalisation de notre roll-on « anti-microbes » en mélangeant quelques gouttes de diverses huiles essentielles dans de l’huile de jojoba, me voilà parée contre les rhumes et compagnie ! Pour le mois d’avril, Isabelle propose une multitude d’ateliers, tels qu’auto-massage du visage, joli sourire, aroma-zen, bougies naturelles, etc. Si vous allez participer à l’un d’entre eux, venez me raconter en commentaires comment c’était 🙂

he2.jpg

he.jpg

 

 

A bicycleeetteee

Invention de mars

Ou plutôt devrais-je dire, « à trottineeetteee » croche

Cette idée, qui rejoint « l’idée / invention du mois », m’a mis cette célèbre chanson en tête.

En parlant de trottinette, saviez-vous que la version électrique a déjà 100 ans ? Elle a notamment été utilisée par une suffragette, Lady Norman 🙂

On reste donc en Angleterre mais pour la version non électrique. Direction Leeds, une commune qui a décidé d’offrir des trottinettes aux écoliers afin qu’ils puissent effectuer les trajets domicile/ école.

Plus de sport, moins de voitures qui bouchonnent devant les cours de récré et un air plus pur : en voilà une belle idée !

trot.png